La Comtesse de Ségur

 
 
 
L'auberge de l'Ange Gardien
page 4

 

L'HOMME — Pourquoi êtes-vous ici tous les deux?

L'ENFANT — Parce que maman est morte et que papa a été pris par les gendarmes, et nous n'avons plus de maison et nous sommes tout seuls.

L'HOMME — Pourquoi les gendarmes ont-ils emmené ton papa?

L'ENFANT — Je ne sais pas; peut-être pour lui donner du pain; il n'en avait plus.

L'HOMME — Qui vous donne à manger?

L'ENFANT — Ceux qui veulent bien.

L'HOMME — Vous en donne-t-on assez?

L'ENFANT — Quelquefois, pas toujours; mais Paul en a toujours assez.

L'HOMME — Et toi, tu ne manges donc pas tous les Jours?

L'ENFANT — Oh! moi, ça ne fait rien, puisque je suis Grand.

L'homme était bon; il se sentit très ému de ce dévouement fraternel et se décida à emmener les enfants avec lui jusqu'au village voisin.

«Je trouverai, se dit-il, quelque bonne âme qui les prendra à sa charge, et quand je reviendrai, nous verrons ce qu'on pourra en faire; le père sera peut-être de retour.»

L'HOMME — Comment t'appelles-tu, mon pauvre petit?

L'ENFANT — Je m'appelle Jacques; et mon frère, c'est Paul.

L'HOMME — Eh bien, mon petit Jacques, veux-tu que je t'emmène? J'aurai soin de toi.

JACQUES — Et Paul?

L'HOMME — Paul aussi; je ne voudrais pas le séparer d'un si bon frère. Réveille-le et partons.

 

 

 

 

 

 

 

Infos Site  |  Infos Légales  |  Crédits  |  Confidentialité
Contactez-nous  |  Ajouter aux favoris
© 2010-2019 La Comtesse De Ségur - Tous droits réservés